Quels sont les types de réseaux de plomberie ?

Il existe deux types de réseaux : le réseau d’arrivée d’eau et le réseau d’évacuation d’eau. Le réseau d’arrivée d’eau comprend toutes les canalisations partant du compteur général et allant vers le ballon d’eau chaude, les chauffages (s’ils sont raccordés au chauffage à eau) et la robinetterie. Le réseau d’évacuation comprend tout ce qui permet d’évacuer les eaux-vannes (issues des toilettes) et les eaux-grise (issues des lave-vaisselles, lave-linges, éviers, lavabos, douches/baignoires, etc.).

Vous serez amener à choisir deux types de matériaux différents. Un pour les arrivée d’eau et un autre pour les évacuations d’eau.

Quels matériaux choisir pour les tuyaux en plomberie ?

Matériau pour les tuyaux d’évacuation d’eau

Pour les réseaux d’évacuation d’eaux, le PVC est le matériau de référence qui a remplacé depuis de nombreuses années le plomb. Par ailleurs, plus aucune canalisation d’évacuation d’eau est faite en plomb de nos jours. C’est donc le PVC que vous serez amené à privilégier pour vos tuyaux de plomberie d’évacuation.

Attention, certaines règles sont à respecter concernant les évacuations. En effet, les diamètres des tuyaux PVC sont différents en fonction de leur utilisation. Voici les principaux diamètres que vous pouvez rencontrer lors de vos travaux de plomberie :

  • Lavabo, chauffe-eau : ∅32mm
  • Baignoire, douche, évier, lave-linge, lave-vaisselle : ∅40mm
  • WC, évacuation principale : ∅100mm

Matériau pour les tuyaux d’arrivée d’eau

Pour les réseaux d’arrivée d’eau, il existe trois types de canalisations :

  • Cuivre
  • PER (Polyéthylène Réticulé)
  • Multicouche (CPVC)

Pour choisir le matériau des tuyaux de plomberie concernant l’arrivée d’eau, votre choix se fera en fonction :

  • du type de pose : encastrée ou apparente
  • de la mise en oeuvre
  • du prix

Le PER est très sensible à la dilatation ce qui impose de bien faire attention lors de la mise en oeuvre. En effet, il est indispensable de prendre les marges nécessaires pour ne pas créer de fuite lors de la rétractation des circuits d’eau chaude. De plus, il n’est pas rigide. Ce qui oblige d’encastrer les réseaux pour des raisons esthétiques.

Le cuivre, matériau noble et historique des réseaux d’arrivées d’eaux, est rigide et résiste très bien à la dilatation. C’est d’ailleurs le meilleur sur les trois. Cependant sa mise en oeuvre demande beaucoup de savoir-faire. En effet, pour les raccordements les soudures sont obligatoires. Cela étant-dit, il n’y a pas nécessité d’encastrer le réseau. De plus, il est très facile d’habiller le cuivre avec des peintures spéciales. Cela permet de laisser la tuyauterie apparente.

Le multicouche se révèle être un très bon compromis entre les deux matériaux précédents. En effet, il est très facile à poser et possède une très bonne résistance à la dilatation. De plus, grâce à sa rigidité, aucune obligation d’encastrer le réseau multicouche. Cependant, il reste moins écologique à la pose du fait de ses raccords à la colle.

En terme de prix, net avantage pour le PER et le multicouche face au cuivre.

Dans tous les cas, que ce soit pour le cuivre, le PER ou le multicouche, la mise en oeuvre reste délicate pour les non initiés. Il est donc préférable de vous faire accompagner pour vous assurer le bon choix, une pose parfaite sans fuite et une installation assurée par l’assurance du professionnel. Comme cela, si par la suite une fuite survenez la réparation serait couverte par l’assurance de votre artisan.

Du coup, quel tuyau pour la plomberie ?

Vous l’aurez compris, choisir le bon tuyau en plomberie n’est pas très complexe. Il suffit de bien savoir ce que vous souhaitez et l’utilisation que vous allez en faire.

Pour résumé, votre choix se portera sur du PER si vous souhaitez absolument encastrer vos réseaux pour des raisons d’esthétique. En effet, sa simplicité de mise en oeuvre et son coût ne laisse nul doute sur ce choix. Cependant, si vous souhaitez laisser apparent vos réseaux ou les coffrer, alors vous irez vers du cuivre ou du multicouche. Attention, la pose des tuyaux en cuivre nécessiteront certaines compétences techniques indispensables pour assurer l’étanchéité du réseau.

Convaincu ? Lancez-vous et faites nous part
de votre futur projet !