Comment suivre au mieux ses travaux de rénovation ?

Si vous vous lancez dans des travaux de rénovation, mieux vaut ne rien laisser au hasard et suivre attentivement le chantier pour réagir vite en cas de problème. On vous donne quelques conseils pour y arriver.

Selon l’adage, les travaux, on sait quand cela commence mais on ne sait pas vraiment quand cela finit. En tant que bailleur, vous souhaitez peut-être lancer des rénovations dans votre logement pour embellir votre bien ou pour répondre à une demande d’un locataire. Avant de vous lancer, il faut déjà déterminer avec précision quels travaux vous envisagez et quel budget vous êtes prêt à mettre pour ces changements. Ensuite, grâce à votre réseau, entourez-vous de professionnels de confiance qui vous ont été recommandés ou que vous connaissez déjà. Si vous faites appel à une entreprise fiable, vous aurez moins de risques de ne pas voir vos travaux se terminer à temps ou ne pas se terminer tout court. 

Élaborer un planning et le mettre à jour 

Une fois que ces premières étapes sont terminées, vient alors le moment concret du suivi des travaux. Pour bien savoir où en sont les rénovations, il est impératif d’élaborer un planning. Sur celui-ci, regroupez toutes les tâches à effectuer (peinture, remplacement de chaudière, pose de parquet…) et indiquez à côté à quelle date approximative elles doivent être terminées. Vérifiez auprès de l’entreprise que les délais sont tenables et mettez régulièrement le planning à jour pour indiquer quelles tâches sont terminées et quelles tâches prennent du retard. Vous pourrez ainsi comprendre pourquoi des étapes peinent à avancer et ainsi réagir plus vite pour ne pas laisser le problème traîner.

Prendre des photos

Une autre chose importante à faire pour suivre au mieux ses travaux de rénovation, c’est prendre des photos. Il faut en prendre avant, pendant et après les travaux. De ce fait, vous documentez l’avancée et les éventuels dégâts causés pendant le chantier. Vous pouvez les classer selon les pièces de l’appartement ou de la maison et ainsi les retrouver plus facilement quand vous en avez besoin. 

Visiter le chantier

N’hésitez pas non plus à vous rendre directement sur le chantier. C’est même vivement recommandé. Vous pourrez mieux vous rendre compte de l’avancée de travaux. Pendant vos visites, posez des questions aux artisans. Vous n’êtes probablement pas un expert dans le domaine, il est donc important de vous renseigner sur les techniques utilisées, les matériaux, etc. Vous visualiserez mieux à quoi ressemblera votre logement après les travaux et une question en entraînant une autre, vous découvrirez peut-être que vous avez envie d’utiliser une autre peinture ou de poser de la faïence dans votre cuisine. 

Vérifier la facturation 

Au cours des travaux, vous recevrez plusieurs factures. Il y a généralement un acompte à verser au tout début des travaux. Puis, il peut y avoir plusieurs factures d’avancement (ou de situation) quand les projets sont longs. C’est une garantie pour l’entreprise d’être payée dans les temps. Enfin, il y a une facture finale pour le montant restant à régler. Vérifiez bien chaque facture une fois qu’elle est envoyée. Elles doivent correspondre au devis que vous avez signé avec l’entreprise. Si un montant ne correspond pas à ce qui était annoncé, il faut en parler rapidement à l’entreprise avant de faire un quelconque versement. 

Examiner les matériaux 

Au fur et à mesure du chantier, les ouvriers vont recevoir les matériaux que vous avez choisi. Quand ils les réceptionnent, contrôlez bien leur état. Est-ce qu’ils sont neufs ? Est-ce qu’ils correspondent à ce que vous avez commandé ? La peinture est-elle de la bonne couleur ? En cas d’erreur, vous pourrez ainsi les retourner et demander le renvoi des bonnes pièces. 

Suivre les travaux grâce aux outils technologiques 

Dans le cas où les rénovations font suite à un incident dans un bien que vous louez, il faut tout autant être attentif au suivi des travaux. Si un locataire vous appelle parce que son radiateur est cassé par exemple, il faut prendre en charge le problème. Pour un suivi optimal, vous pouvez faire appel à un outil technologique de plus en plus utilisé par les bailleurs, le logiciel de gestion locative. Grâce à ce type de logiciel, vous pouvez suivre les travaux via la fonctionnalité ticketing. Le fonctionnement est simple. Dès qu’un locataire signale un problème, un ticket d’incident s’ouvre. Ensuite, c’est à vous de voir si la résolution du problème vous incombe ou si la responsabilité n’est pas de votre fait. Il faut donc traiter la réclamation et la mettre à jour pour que votre locataire soit tenu au courant. Vous pouvez classer les réclamations selon leur degré d’urgence et suivre en temps réel l’avancée des travaux. 

Cela permet non seulement de maintenir la satisfaction de vos locataires au beau fixe mais aussi pour vous de gagner du temps lors de la résolution du problème et de gagner en réactivité.