Sommaire

Des travaux en perspective ? Contactez-nous pour un projet sur-mesure

2023 est l'année parfaite pour commencer à adopter les dernières tendances de décoration intérieure. Quels sont les styles et matières populaires qui feront tendance cette année ?

Tout bien immobilier est amené à faire l’objet d’une rénovation partielle ou globale, à intervalles réguliers. Dès lors que le confort, la qualité esthétique et même la valeur sur le marché sont en partie dus à son cachet, il est essentiel de chercher à le préserver malgré la modernisation. Pour ce faire, voici plusieurs conseils à suivre. 

Repérez et listez les éléments de cachet, avant la rénovation

Avant toute chose, démarrez par une analyse de tout ce qui fait le charme authentique de votre bien immobilier. En fonction du type de bien et de la région habitée, il peut être question de moulures, de cheminées en pierre ou en marbre, de planchers d’époque ou reprenant l’esthétique ancienne, d’escaliers majestueux ou encore, de divers matériaux précieux ou élégants, constituant tout ou partie de vos murs et sols.

Même la décoration est alors à considérer car si elle contribue au cachet, la rénovation doit avoir l’objectif de rester esthétiquement cohérente avec l’ensemble des accessoires qui seront réinstallés – canapés au style affirmé, rideaux, objets d’art, etc. 

Une fois cette étape franchie, vous pourrez fournir à votre architecte ou votre ingénieur travaux, une liste précise des éléments à conserver (et à ne pas abîmer), et la rénovation pourra être pensée autour d’eux. 

Restaurer plutôt que remplacer

Soulignons que des éléments usés pourront faire l’objet d’une remise en état, au lieu d’être remplacés par des matériaux plus modernes. Outre l’authenticité ainsi préservée, le coût de la rénovation peut en être réduit, la restauration coûtant généralement moins cher que l’achat d’un matériau neuf. 

Typiquement, nous parlons ici de portes en bois, d’un sol ancien sali ou recouvert d’un revêtement plus moderne (même si posé il y a plusieurs années) et qu’il sera possible de récupérer, ou de poutres libérées de murs qui l’enserraient. Si les menuiseries présentent pour leur part un aspect ancien, il pourra être délicat de les conserver et même de les rénover, la problématique de la performance thermique se posant dorénavant à tout propriétaire.

Établissez un budget tenant compte de la préservation du cachet

Lors de l’établissement de devis de travaux, les entreprises tiennent compte de l’ouvrage à réaliser, du matériel nécessaire et de l’éventuelle démolition de l’ouvrage ancien. La présence d’éléments de cachet à conserver et à préserver peut engendrer des coûts supplémentaires. 

D’une part, un matériel complémentaire peut être à prévoir pour protéger les éléments de cachet, d’autre part des aménagements particuliers pourront être à réaliser en sus, pour raccorder l’ancien et le moderne ou pour intégrer des éléments de modernité au cœur du charme de l’ancien. 

Prenez garde à la réglementation

Dès lors que la rénovation impacte l’aspect extérieur d’un bien, les règles inscrites au plan local d’urbanisme (PLU) doivent être respectées. Dans certaines communes, l’aspect historique revêt une importance capitale : si votre habitation est concernée, vous serez certes forcé d’en préserver le cachet et les éléments d’époque, ou de refaire à l’identique. 

Des matériaux de façade ou de toiture peuvent être imposés, comme des coloris. Pour certains biens qualifiés d’historiques et relevant des bâtiments de France, un architecte missionné par cette organisation devra intervenir. 

Pensez votre rénovation pour sublimer le cachet de l’habitation

Préserver le cachet peut également signifier employer des matériaux traditionnels, qui pourront même renforcer le charme de l’habitation s’ils n’y étaient pas présents au départ. Une rénovation, surtout globale, est l’occasion de repenser totalement l’aspect du bien et de remplacer certains éléments pouvant déplaire ou être trop classiques, par des pièces au charme fort. 

Par exemple, visez l’installation de matériaux qui correspondent à l’époque de construction du bien : carreaux anciens, parquet chevron, etc. Cela est également valable pour les murs et menuiseries, avec l’installation de boiseries spécifiques ou de peintures traditionnelles. Des poutres apparentes peuvent être réhabilitées et de manière générale, l’architecture initiale remise en valeur par la destruction d’éléments la recouvrant – pratique courante à la fin du siècle dernier. 

Mixez les styles, pour un rendu exceptionnel !

Rénover implique de moderniser. Pour autant, les plus beaux intérieurs peuvent comporter des éléments au charme ancien affirmé, cernés de pièces et d’équipements tout à fait contemporains. 

C’est alors que les poutres, les portes anciennes ou les cheminées se voient mises en valeur par des peintures immaculées et l’installation de larges baies vitrées apportant une lumière nouvelle. Les menuiseries peuvent toutefois comporter des fenêtres à guillotine et même des vitraux, en fonction du style que vous souhaitez apporter ! Si de tels éléments sont déjà présents, il est déconseillé de s’en séparer, car ils constituent des pièces de valeur influant sur celle du bien immobilier. 

À l’inverse, un intérieur devenu trop moderne peut accueillir de nouveaux éléments de cachets, sous la forme de meubles anciens et d’objets de décoration. L’important est ici de trouver un juste équilibre, pour que le mélange des styles ne ressemble pas à un bric-à-brac.

L’importance des couleurs et finitions

Pour un rendu présentant du cachet, le choix des couleurs est primordial : sobres et élégantes plutôt que tape-à-l’œil, elles permettront aux éléments forts (matériaux, cheminée, escalier, etc.) d’être mis en valeur. 

Si l’ensemble est pensé selon le style d’une certaine époque, quelques recherches permettront de faire les bons choix visant à créer une atmosphère authentique. 

La technologie en point d’orgue

La rénovation permet par ailleurs d’inclure de manière parfaitement invisible les dernières technologies domotiques, et une maison ancienne devient soudain capable de fermer seule ses volets roulants, de centraliser le chauffage des pièces sur un smartphone ou encore, de proposer des ambiances lumineuses personnalisées. 

Mais les technologies modernes peuvent également être utilisées pour sublimer le cachet déjà présent. Par des jeux de lumière notamment, ou par l’encastrement de certaines pièces fortes au sein de structures amovibles.  

 

Une rénovation a un impact direct sur le prix d’un bien immobilier sur le marché. Préserver le cachet existant permettra de maximiser la prise de valeur, en évitant d’amputer celle qui provient du côté ancien, généralement prisé des acquéreurs. Attention enfin, il est bien question de préserver un cachet existant : introduire des éléments de cachet dans une bâtisse moderne, un appartement des années 1970 par exemple, ne sera que rarement une idée lumineuse. Adaptez la rénovation au contexte du bien immobilier !

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants

  • Quel tuyau choisir pour la plomberie ?

    Choisir le bon tuyau pour la plomberie est crucial pour assurer la durabilité et l'efficacité de votre installation. Cet article explore les différents types de tuyaux disponibles, tels que le cuivre, le multicouche et le PER, en mettant en lumière leurs avantages, leurs inconvénients et leurs usages spécifiques.

    4 min

  • Comment budgéter efficacement vos travaux de rénovation à Paris ?

    Il est courant d’entendre qu’un budget de rénovation engendre un coût moyen de 1 000 € du mètre carré. Cette base ne peut cependant constituer un repère fiable : chaque projet est unique dans son ampleur, ses économies d’échelle réalisables, la qualité de ses matériaux, etc. 

    Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il est question de Paris. La Ville Lumière peut constituer le cadre de défis particuliers : pour conserver le caractère de l’architecture magnifique de ses immeubles et le cachet, en intérieur comme en façade, des coûts supplémentaires peuvent devenir nécessaires. Par ailleurs, l’intervention d’équipes en pleine ville peut nécessiter l’apport d’un matériel spécifique.

    Pour budgéter efficacement des travaux de rénovation à Paris, suivez nos conseils pratiques !

    5 min

  • Quels sont les travaux utiles à réaliser avant de vendre ?

    Avant de vendre un logement, il est utile de réaliser certains travaux pour augmenter sa valeur et attirer plus d'acheteurs. Des rénovations simples peuvent rendre la propriété plus attrayante et justifier un meilleur prix de vente. Découvrez quelles améliorations peuvent faire la différence dans notre article.

    7 min

Vos travaux n’attendent plus que nous pour faire de votre rénovation une réussite !