#1 Devis pour une étude technique

Première mission : déterminer la teneur exacte du projet et en dresser les plans. Pour ce faire, 
l’intervention d’un bureau d’études est indispensable car une surélévation implique 
nécessairement des calculs de charge précis. 
 
Pour établir le devis d’étude, le prestataire aura besoin d’avoir une vision claire de votre demande 
et un simple souhait assorti d’une idée de l’esthétique à apporter ne suffiront pas. Le plus simple 
est de vous adjoindre les services d’un ingénieur travaux en parallèle, professionnel apte à 
traduire votre projet en termes techniques et d’y inclure toutes les nécessités dont le bureau 
d’études aura besoin pour chiffrer (et réaliser) son travail : matériaux, passages de fluides, 
contraintes de toiture, lien avec l’existant, etc.  

#2 L’assurance dommage-ouvrage

Il vous sera ensuite nécessaire de souscrire une assurance dommage-ouvrage, qui couvre les 
vices et malfaçons qui compromettent la solidité de la construction et ce, pendant toute la durée 
de la garantie décennale.  
 
L’organisme choisi procède au paiement des travaux de remise en état avant de se retourner en 
réparation vers le prestataire fautif. Ce mécanisme existe car la recherche de responsabilité peut 
s’avérer longue tandis que la nécessité d’agir en réparation est souvent impérieuse.  

#3 L’évacuation des éléments de construction superflus

Surélever une habitation nécessite la dépose de la toiture et de la charpente : une entreprise de 
démolition et d’évacuation devra intervenir pour assurer un démontage sans heurts pour le reste 
du bien. A défaut, il vous sera possible de demander un tel devis au couvreur intervenant pour la 
suite des opérations :  s’il s’agit de seuls éléments de toiture, il pourra vous proposer de s’en 
charger.  

#4 Création du sol et des accès 

Sauf s’il s’agit d’un aménagement de combles avec un plancher déjà existant, une entreprise de 
maçonnerie devra intervenir pour assurer la mise en place d’une structure solide et d’un accès au nouvel étage, un escalier donc et pourquoi pas, un ascenseur. Cette phase essentielle doit 
s’appuyer sur les calculs de charge et les plans d’exécution fournis par le bureau d’études, qui 
serviront par ailleurs au chiffrage du devis : transmettez le tout à votre interlocuteur dès le départ.  

#5 La formation du clos couvert 

Les devis suivants concerneront la mise hors d’air et hors d’eau du nouvel étage. Pour ce faire, il 
vous faudra faire appel aux entreprises qui élèveront les murs, positionneront la toiture et 
refermeront les ouvertures. Vous solliciterez ainsi le concours :  
 
  • D’une entreprise de maçonnerie, sauf si l’élévation est réalisée en matériaux bois, auquel cas le charpentier-couvreur est susceptible de proposer la réalisation de la structure complète grâce à un départ de charpente vertical et des panneaux OSB. 
  • Le couvreur interviendra ensuite, pour créer la charpente soutenant la toiture et les tuiles, ou positionner une toiture plate et les évacuations d’eau de pluie indispensables. 
  • Enfin, le menuisier installera les fenêtres et persiennes le cas échéant.  
 
Précisons qu’en cas de création simultanée d’un espace extérieur attenant (balcon), vous pourrez 
égalementcontacterunesociétédemétalleriepourlaposed’ungarde-corps.

#6 Isoler le nouvel étage

L’isolation thermique est plus que jamais un élément essentiel à toute construction habitable, 
aussi assurez-vous que le plaquiste contacté utilise des matériaux de dernière génération et 
cohérents dans votre contexte. Au moindre doute, l’ingénieur travaux fournira le conseil adéquat.  
 
Si vous désirez procéder à une isolation par l’extérieur cependant, la mission incombera plutôt à 
une entreprise de ravalement ou au couvreur, susceptible de se charger de la pose du bardage 
esthétique. Le cas échéant, prêtez attention en amont à la compatibilité des menuiseries que 
vous aurez choisies avec la pose d’un tel bardage car ce n’est pas toujours le cas ! Pour la 
cohérence globale de votre projet, appuyez-vous sur l’expertise de votre ingénieur travaux qui 
vous évitera ce genre de mauvaise surprise. 

#7 Créer les circuits de fluides

Le moment est venu de procéder au tirage des câbles électriques et à l’installation d’un panneau 
si nécessaire, ou au raccordement au panneau principal de l’habitation. Il faudra également 
procéder à la création des circuits de transport de l’eau froide, de production d’eau chaude, ainsi 
que de ventilation si la surélévation est concernée.  
 
Pour la première partie, l’intervention d’un électricien professionnel est indispensable, afin d’être 
couvert par les assurances en cas de sinistre et, accessoirement, d’assurer la sécurité de la 
famille occupante. Il pourra également vous proposer des options de domotique en les étendant, 
pourquoi pas, à toute la maison.  
 
Le plombier-chauffagiste s’occupera du reste : prenez soin de solliciter un devis avec le 
dimensionnement adéquat de tous ces éléments et en cohérence avec l’installation du reste du 
logement. Ce peut être l’occasion de transformer le mode de chauffage : visez si possible une 
installation économe, de type pompe à chaleur si le contexte s’y prête. Demandez conseil à votre 
ingénieur travaux avant de prendre la décision et de contacter les professionnels pour l’exécution, 
votre confort ultérieur en dépend. 

#8 Habiller votre nouvel espace

Le huitième point concerne les devis pour la pose des revêtements de sol, des revêtements 
muraux et de la peinture. Divers professionnels peuvent intervenir en fonction de vos choix de 
matériaux : carreleur, peintre, parqueteur, etc. Veillez à solliciter plusieurs devis, les prix étant 
susceptiblesdevarierfortementd’unprofessionnelàl’autre.

#9 Poser les éléments de menuiserie

Enfin, la phase d’aménagement peut être amorcée, grâce à divers menuisiers professionnels. Ils 
se chargeront, en fonction de leur spécialisation, de poser vos portes intérieures et autres 
verrières, d’installer votre cuisine ou encore, vos éléments de salle de bain si la surélévation 
comporte ce type de pièce.  
 
 
Surélever sa maison n’est pas une opération anodine, ni simple à mener. Une vision globale et 
cohérente est indispensable qui, alliée à une compétence technique avérée, permettra d’insérer 
la surélévation dans le reste de la construction, d’un point de vue esthétique évidemment, mais 
surtout en veillant à la sécurité des personnes. C’est pour ces raisons que l’ingénieur travaux est 
le premier prestataire à contacter et, outre son assistance à la définition du projet, il vous fera 
gagner du temps et de l’argent sur l’ensemble des prestations. De quoi prendre de la hauteur !