1. Qu’entend-on par l’isolation d’un appartement ?

Les murs bien évidemment

A première vue, l’isolation d’un appartement se tourne vers les murs ainsi que les fenêtres. Cela se comprend du fait que les murs représentent une surface importante du logement. De même que les fenêtres font partie des endroits où les pertes d’énergies sont non négligeables.

C’est pourquoi, la plupart des personnes se concentrent donc sur l’isolation des murs avec des contre-cloisons, et des fenêtres avec du double ou triple vitrage. Alors, oui cela est indispensable mais pas suffisant pour isoler complètement votre appartement. En vue d’y parvenir, vous devrez également penser à l’isolation du sol et du plafond.

Mais pas que… Le sol et le plafond également

Alors pourquoi beaucoup de personnes passent à côté du sol et du plafond dans leur isolation d’appartement ? La raison principale vient du manque de sensibilisation sur les déperditions de chaleur par le sol et par le plafond. En plus, l‘isolation du sol ou du plafond fait souvent suite à des problèmes de bruit plutôt que des considérations énergétiques. De ce fait, l’isolation du sol et du plafond s’apparente plus à de l‘isolation phonique plutôt que thermique, alors que ce doit être le contraire.

Pour résumé, l’isolation d’un appartement consiste en réduire les pertes d’énergies (par exemple la norme RT 2012 pour les logements neufs a été mise en place uniquement pour ce point-là) dans un premier temps. Il s’agit donc ici de l’aspect technique de l’isolation, on parle d’isolation thermique. Ce n’est qu’en second lieu que l’isolation consiste en l’amélioration de votre confort, on parle d’isolation phonique.

Le grand avantage de nos jours, c’est que les isolations thermiques sont également phoniques. Il est donc facile de joindre l’indispensable à l’agréable. C’est pourquoi vous devez voir l’isolation de votre appartement dans sa globalité. C’est-à-dire, une isolation thermique et phonique du sol au plafond en passant par les murs, les fenêtres et sans oublier la porte d’entrée.

2. Les murs, étape principale dans l’isolation de votre appartement

Pour revenir sur ce qui a été mis en avant au paragraphe précédent, l’isolation de vos murs est l’étape principale et indispensable dans l’isolation globale de votre appartement.

Concrètement pour limiter les pertes d’énergie à travers vos murs vous avez plusieurs matériaux qui existent. On retrouve principalement la laine de verre ou la laine de roche. Mais d’autres matériaux tels que la laine de chanvre, de bois, le polystyrène PSE ou encore la plume de canard peuvent être utilisés également.

Votre matériau isolant doit couvrir toute la surface de votre mur à l’intérieur d’une contre-cloison en plâtre généralement. Ce procédé est appelé isolation par l’intérieur. C’est plus simple et moins cher qu’une isolation par l’extérieur. Cependant, vous perdrez légèrement en surface intérieure.

Ajouter à cela, des fenêtres double vitrage voire triple vitrage ainsi qu’une porte d’entrée bien isolée et voilà tous vos murs sont isolés. Grâce à cela vous ferez un gain certain sur votre facture d’énergie.

Enfin, si vous souhaitez pousser l’isolation plus loin et ajouter une couche d’isolant phonique c’est tout à fait possible. Avant de refermer la cloison vous intercalez votre isolant phonique. De ce fait, avec ces travaux d’isolation vous avez un appartement répondant aux critères d’isolation attendus dans le neuf.

3. L’isolation des sols de votre appartement

A l’inverse des murs, l’isolation des sols se fait moins facilement car il faut absolument déposer le sol en place. C’est une des raisons pour lesquelles également les sols sont peu voire pas isolés dans l’ancien. C’est pourquoi, si vous souhaitez rénover vos sols nous vous conseillons vivement d’en profiter pour ajouter un isolant. En effet, la valeur ajoutée par les travaux sera d’autant plus grande.

Une fois cette précision faite, il ne vous restera plus qu’à choisir le bon isolant thermique et phonique en fonction de votre revêtement de sol. En effet, que ce soit du parquet, du carrelage ou bien du stratifié vous n’utiliserez pas la même méthode pour isoler ni les mêmes isolants.

De manière général, les matériaux utilisés pour l’isolation du sol sont les même que pour les murs. La différence se fera surtout sur la manière de les poser afin de s’assurer de la bonne étanchéité et planéité du sol. D’où l’importance de profiter d’un accompagnement afin de s’assurer de la parfaite réalisation des travaux d’isolation.

4. L’isolation de votre appartement passe aussi par le plafond

Pour terminer l’isolation globale de votre appartement, il ne vous reste plus qu’une zone, le plafond. Surtout ne pensez pas que l’isolation de votre plafond devient inutile si votre voisin du dessus a isolé son sol. Nous allons voir les avantages d’avoir un plafond isolé quoiqu’il en soit.

Tout d’abord, l’isolation du plafond est bien moins fastidieuse qu’il n’y paraît. Généralement, cela se fait en créant un faux plafond de l’épaisseur de l’isolant que vous souhaitez mettre. Vous perdrez un peu en hauteur sous plafond mais cela restera négligeable face aux avantages qu’il vous apportera.

En effet, un faux plafond vous permettra d’avoir un plafond fonctionnel, en plus de créer une isolation thermique et phonique. Le faux plafond vous donne une certaine liberté sur cette surface de votre appartement sans avoir à faire appel à des experts et devoir faire valider les travaux par la copropriété. Contrairement à un plafond en dur où vous êtes limité dans les modifications que vous pouvez lui apporter.

Grâce au faux plafond, vous pourrez facilement par exemple, faire passer de l’électricité et donc placer des points de lumières où vous le souhaitez. Ajoutez à cela qu’il sera plus facile de créer de l’architecture sur le faux plafond. Par exemple, si vous souhaitez poser ou créer des moulures au plafond.

L’isolation globale de votre appartement

En définitive, l’isolation d’un appartement est complète lorsqu’elle est globale. En d’autres termes, l’isolation de votre appartement est terminée dès lors que les murs, le sol et le plafond sont isolés thermiquement. Ce petit détail, et pas des moindre, vous fera diminuer considérablement (jusqu’à 25%) votre facture d’énergie. En plus, vous pouvez profiter des travaux d’isolation thermique pour ajouter également un isolant phonique. Comme cela vous améliorez votre confort et augmentez en même temps la valeur de votre logement.

L’isolation grâce aux aides de l’Etat

Nous conclurons cet article sur les multiples avantages des aides gouvernementales pour vos travaux d’isolation thermique et de rénovation énergétique. Dans la continuité d’améliorer les performances énergétiques dans l’habitat, ces aides peuvent couvrir la totalité du coût de ces travaux. Ainsi, elles offrent aux propriétaires parisiens l’opportunité d’optimiser l’efficacité énergétique de leur logement, de contribuer à la préservation de l’environnement, de réaliser des économies significatives sur leur facture d’énergie et d’augmenter la valeur de leur appartement à moindre coût.

En effet, en réduisant la consommation énergétique, les propriétaires peuvent non seulement améliorer le niveau de confort de leur habitat mais également réduire l’empreinte carbone du parc immobilier parisien. En profitant de ces aides, les propriétaires peuvent entreprendre des travaux d’isolation de qualité, en utilisant des matériaux performants tout en maîtrisant les coûts. Ainsi, non seulement le prix des travaux est réduit, mais également l’impact sur l’environnement, avec une diminution notable des émissions de CO2 par gramme d’énergie consommée.

Besoin d’aide, de conseils, de trouver un artisan pour vos travaux d’isolation ? Décrivez-nous votre projet et nous serons ravis de pouvoir vous accompagner du début jusqu’à la fin pour vos travaux.

Convaincu ? Lancez-vous et faites nous part
de votre futur projet !