Quelles sont les zones de déperditions de chaleur dans une maison ?

Plusieurs zones peuvent être sources de déperdition de chaleur au sein d’une maison lorsqu’elle possède une mauvaise isolation thermique. De plus, lorsque votre logement est doté d’une mauvaise isolation thermique, cette dernière peut engendrer de lourdes conséquences en termes de facture d’énergie et de gaspillage. Il est donc primordial d’optimiser l’isolation de votre habitat et d’optimiser ses performances énergétiques afin de :

  • limiter les déperditions thermiques ;
  • éviter la surconsommation ;
  • faire des économies sur la facture d’énergie.

Voici un tableau récapitulatif des différentes zones du logement sujettes à la déperdition de chaleur :

Zone du logement Pourcentage de déperdition de chaleur
Toit 25 à 30 %
Murs 20 à 25 %
Fuites d’air et d’air renouvelé 20 à 25 %
Fenêtres 10 à 15 %
Plancher 10 %

Nos conseils pour remédier à vos déperditions de chaleur

Afin de pouvoir remédier aux déperditions de chaleur de votre habitat, nous vous conseillons d’effectuer les étapes suivantes :

  1. isoler votre toit : en sous pente ou en toiture ;
  2. isoler vos murs : en extérieur ou intérieur ;
  3. contrôler l’air : installer vmc simple flux hygroréglable (type A) ou vmc double flux ;
  4. équiper vos fenêtres : double vitrage thermo régulant (Uw < 1,2 W/m².k) ou triple vitrage ;
  5. isoler vos planchers bas.

Convaincu ? Lancez-vous et faites nous part
de votre futur projet !